Peintures

Description du tableau d'Alexandre Viktorovitch Shevchenko «Musiciens»


La toile, peinte par l'artiste russe d'avant-garde Alexander Viktorovich Shevchenko, respire la magie de la musique et sa beauté. Au centre de l'image, vous pouvez distinguer la figure d'un homme et d'une femme. Un homme se tient avec la tête légèrement inclinée, tenant son violon avec sa main gauche et un archet avec sa main droite. Le visage de l'artiste est extrêmement flou, mais les ombres dans les yeux, la bouche et le nez font allusion aux courbes du visage. Le musicien est vêtu d'un costume gris: pantalon, chemise, gilet et veste.

La couleur grise du pantalon business est diluée avec de légères traces d'ocre. Les mains de l'homme sont également un peu floues, elles semblent couler comme de la cire fondante. Du violon viennent des vagues courbes jaunes, semblables au coup d'un vent magique.

À droite de ces vagues sont représentés des éléments réalisés par des traits imprudents, impliquant l'expressivité de la musique et son effet magique.

Avec ces coups, l'artiste a tenté de représenter un son qui, à première vue, semble impossible. Cependant, cette énergie a rempli l'espace, déformé le visage du musicien et de la femme debout à côté de lui. Le visage de l'auditeur est également flou, cependant, un beau visage est tracé derrière ces coups, et ses lèvres sont allongées dans un léger sourire. Les bras de la femme tendus vers le violon sont également décrits comme complètement flous et irréels. L'arrière-plan de l'image n'est pas clair, mais vous pouvez distinguer le piano de la fenêtre grisâtre. Les éléments intérieurs sont réalisés dans des tons pastel d'ocre avec une touche de jaune et de bleu. La chaleur de l'image, l'énergie elle-même découle de ce violon. La musique prenait complètement possession des gens, remplissait la pièce à ras bord. L'artiste a magistralement dépeint le son lui-même - intangible et sans visage, mais tangible.





Description de Venus Milos


Voir la vidéo: Viktorovitch: la rhétorique de la contemplation (Décembre 2021).